À propos de la troupe …

« Faire du théâtre, c’est se mettre à l’écoute du monde pour en être la caisse de résonances »

Laurent Terzieff.

C’est dans cette vision du théâtre que s’inscrivent les acteurs de la compagnie Sketch’Up. Ils se spécialisent dans des créations originales où les enjeux de société s’articulent à une recherche de sens.

On doit à ce collectif artistique originaire de la région Marseillais, la création du théâtre Le Parvis des Arts / Théâtre’Up.

La troupe depuis son origine en 1984, a créé plus de quarante spectacles et produit plus d’un millier de représentations, dans toute la francophonie.

La Sketch’Up cie dans la presse …

« Tout le talent de Sketch’Up Cie est d’offrir un parfait mélange de réfléxion, d’action et d’émotion. Dans un ton très libre, sans interdits, avec des propos d’apparence légère, le spectacle ne dérape jamais. Même si le sujet est sérieux, même si le texte est dense, ils sont accessibles à tous ? Quelle habileté ! La mise en scène est du même tonneau. Efficace, sobre, rythmée. Les scènes s’enchainent, les personnages défilent, il n’y a pas un temps mort et pourtant, le spectateur a le temps de réfléchir, de rire, d’être touché… ou de se reconnaître. » Marseille L’Hebdo

« Unanime, la presse de tous les pays francophones les bombarde d’éloges bien méritées après chaque spectacle. Qui n’a jamais rencontré la troupe Sketch’Up Cie a raté un bon moment de franche détente, mais aussi de réflexion sur le mode de l’humour. » Journal du Jura


Jean-Louis Aivadian, vit et travail à Marseille. Formé à l’École de théâtre Prévert d’Aix en Provence puis à l’École de théâtre Rush à Marseille, responsable et membre fondateur de Sketch’Up Compagnie. Il a participé à tous les spectacles de la troupe. Il a également participé aux différents projets télé et audiovisuels de la troupe : Azimut 15 sur France 2 et comédien pour la vidéo officielle des 2600 ans de la Ville de Marseille.
Sur une commande de la Ville d’Aubagne, il a co-écrit et mis en scène un spectacle pour enfants autour du thème de la violence à l’école : Tar’Ta gueule à la récré. Il prête également sa voix pour le doublage de dessins animés et l’enregistrement de pièces radiophoniques. Formateur théâtre, expression orale, public empêché. Il jouera pour la première fois dans un spectacle en solo dans «Candide» (2019) mis en scène par
Frédéric Ortiz et dans «Les Molières» (2019).

Olivier Arnéra assure la direction artistique du Parvis des Arts et de sa compagnie résidente Sketch’Up.
Il en est l’un des principaux fondateurs. Sa double formation universitaire l’a conduit, à la fois, dans des études théâtrales ainsi que théologiques (niveaux maîtrises). Par ailleurs, il a suivi plusieurs écoles privées, enseignant l’art de l’acteur. C’est en Angleterre, à Londres, lors d’un stage aux Arts Center Group qu’il envisagea de se lancer dans une carrière d’homme de théâtre.
Depuis, ses explorations artistiques le mènent du jeu à la mise en scène, ainsi que de l’écriture à la transmission de son art.
Pour ce qui est de la mise en scène, il sert en priorité les auteurs classiques. Citons entre autres Tchekhov (Plaisanteries), Molière (Le bourgeois gentilhomme), Cervantès (Don Quichotte), Shakespeare (Megères apprivoisées, Quoi de neuf ? Macbeth? . Il y maîtrise l’art des transpositions et se plaît à établir des liens entre les époques actuelles et les auteurs du répertoire.
Il consacre également, une grande part de son temps à l’écriture théâtrale et poétique. Il se spécialise dans les formes courtes (pièces courtes, sketches, fables) et dans la conception de grands spectacles thématiques et événementiels. Que ce soit pour des écritures télévisuelles (dix ans de présence et de créations pour l’émission Azimut 15, sur France 2) ou dramatiques, il aime rafraichir la langue française pour dire autrement les sciences humaines et sociales (Divan Derrière, Sorties de crises, Espèce d’humain toi-même,
Écolo Swing..)
Depuis plus de dix ans, il se spécialise dans la transmission de l’art oratoire. Il anime un cycle de formation (la maison des Arts de parole) où il met en œuvre une pédagogie originale articulant la prise de parole en public, l’éloquence et la pratique de la lecture à voix haute … En parallèle il présente des concerts de textes en solo (Vive livre, Mes textes lumières, Du Luther dans l’air …). Dans le domaine de la formation, il
collabore avec l’association VISA-AD, depuis vingt ans pour former les jeunes adultes à l’éducation civique
et citoyenne.

D’abord infirmier pendant 6 ans, Gilles Galiano s’est ensuite formé au théâtre Off puis à l’école Rush.
À l’issue de sa formation, il forme un duo avec Christian Dupont en 1991, nommé «les Dupont de
l’humour». Grâce auquel il participe à l’émission «La Classe » sur France 3, puis ils seront invités
par Philippe Bouvard au théâtre Bobino, où ils prennent part à l’émission «Le pieds à l’étrier».
En 1984, il devient membre fondateur de la compagnie Sketch’Up et du théâtre le Parvis des Arts, au sein duquel il est directeur collégiale et s’occupe de la diffusion.
Il joue dans les spectacles proposés par la compagnie tel que «La Folie Nasreddin» (2019) ou encore «Feydeau Folies, monologue pour deux» (2020). Formé en parallèle à l’animation d’atelier de prise
de parole à Paris, ainsi qu’au cinéma qu’avec le réalisateur Yves Boisset, il se consacre dorénavant à sa
passion pour le somatique et au soin en formant à la prise de parole, au théâtre-forum pour adultes,
enfants en impliquant des trainings de gestion de stress, des notions de sophrologie, méditation…